Un reportage de création proposé par Emmanuel réalisé entre Paris et Tours.

il est certains que les révoltes marchent par résonance, mais la contamination peut en être un moteur, et tout doit être un moteur de ce mouvement..

Ce qui se passe dans les différentes villes espagnoles n’est pas un hasard, ni spécifiques de notre pays, nous luttons pour retrouver notre dignité, pour la liberté et la justice sociale, pour la démocratie directe, pour reprendre nos vies en main. Nous ne sommes pas des moutons mais personne ne semble s’en rendre compte. Nous sommes un réseau, nous ne nécessitons pas de leaders et pour ça nous voulons qu’en tous lieux tu prennes la place, penses par toi-même et avec les autres les alternatives à ce monde mercantile, inhumain, suicidaire et cancérigène qui veut nous faire croire que seul l’argent dirige.

Nous n’arriverons pas à contester le désordre établi tant que nous n’aurons pas refusé cette volonté généralisée d’exploitation qui réduit indifféremment tout étant au niveau d’une ressource.

Tous croient qu’il doit rester quelque chose du travail, de l’effort d’une vie. Pas pour les autres. Ils ne pensent pas aux autres. personne ne pense aux autres. Ils le veulent pour que les autres pensent à eux. A eux seuls. c’est pour cela qu’ils le veulent. Moi, je ne le veux pas.

Publié sur laviemanifeste.com

Date de diffusion : le 02/06/2011 à 13:30

Ecouter